Publicités
Aller au contenu principal

Voyager seule : je te dis tout

Hello hello,

J’espère que tu vas bien !

En complément de ma vidéo sur les avantages à voyager seule, je te partage dans cet article quelques réflexions…

Voyager seule n’est pas mieux que voyager en famille ou avec les amis, c’est juste une différente expérience. Voyager seul n’est pas à mettre sur un piédestal. Ce n’est pas quelque chose que tu dois faire pour être quelqu’un de mieux. Fais-le si l’occasion se présente ou si tu le désires profondément, mais ne force pas les choses.

Voyager seule a aussi des inconvénients. Et oui, comme pour toute expérience, il y a des plus et des moins. De mon point de vue, les bénéfices l’emportent largement mais j’aimerais tout de même citer les quelques aspects moins cool puisque ­— j’ai observé ­—personne n’en parle :

  • La solitude : oui, c’est un sentiment qui a des chances de faire surface. Pas que ce soit une mauvaise chose en soi, car ça permet de se rendre compte à quel point c’est une chance d’avoir des personnes qui t’entourent lorsque c’est le cas. Et pas d’inquiétude, bien souvent, c’est un sentiment qui ne dure pas. Cela permet de se remettre en question, et notamment son attitude envers les autres. A chaque fois que j’ai ressenti cela, j’ai observé que j’ai adopté l’attitude de la tortue qui vise à penser « OMG j’espère que cette personne ne va pas me parler » à chaque fois que je croisais quelqu’un. Au contraire, dès lors que j’ai adopté la pensé « J’ai vraiment trop envie de rencontrer du monde », des miracles ont lieu et j’ai fait de très belles rencontres ! Et si c’était tout simplement lié à notre état d’esprit en fait…
  • Il n’y aura pas forcément de « feeling » amical (ou autre) à chaque rencontre. Et c’est OKAY ! Comme dans la vie sédentaire, tu ne vas pas t’entendre de la même manière avec tout le monde. Je crois même que c’est assez normal pour une expérience humaine en fait…
  • D’un aspect pratique, j’ai pu observer que ça pouvait être plus cher car tu ne partages pas automatiquement les frais avec quelqu’un. Garde en tête que le voyage est le meilleur investissement qu’il soit.
Twelve apostles, Great Ocean Road, Australia

En somme, voyage seule et va à la découverte du monde si tu ressens l’envie. Ne laisse personne décider pour toi car il s’agit de ta propre vie et sans doute tu souhaites en faire une expérience incroyable ! Voyager seule m’a énormément et m’apporte encore énormément au quotidien ­— c’est une sorte d’apprentissage en continu. Mais je souhaitais tout de même nuancer tous les aspects positifs avec cet article car comme toute expérience humaine, il y a des hauts et des bas, et il me semble important d’y être préparée pour en tirer le maximum.

Et toi ? As-tu déjà voyagé en solo ?

N’hésite pas à raconter ton histoire dans les commentaires 🙂

À bientôt pour un nouvel article,

Mélo

Publicités

Vegan au Brésil : mon experience

Oi!

Je t’ai fait il y a un an de cela une vidéo en anglais sur mon expérience en tant que végane au Brésil pour la première fois, et plus précisément à São Paulo, à Rio de Janeiro et à Florianopolis (capitale de l’état de Santa Catarina). Je t’avais même fait un article et une vidéo sur mes recommandations de restaurants vegan à São Paulo. Clique sur les mots en bleu pour être redirigé.e vers ces derniers si cela t’intéresse. Bref, ça c’était l’an dernier.

Manger vegan à Salvador

Cette année, en plus de passer quelques jours à São Paulo, je suis allée à la découverte de la région de Salvador et ai visité la ville de Salvador, l’île de Boipeba et l’incontournable destination du coin, Itacaré.

Promenade dans le centre historique de la ville de Salvador (Pelourinho)

Ces derniers endroits étant plutôt destinés au tourisme local, je suis allée bien au-delà des grandes villes où happy cow te détecte des options véganes à chaque coin de rue. De fait, Boipeba, est même une toute petite île peuplée par quelques milliers d’habitants où il y a quelques années de cela, je n’aurais jamais accepté de me rendre de peur de n’avoir rien à manger. FAUX ! Je n’ai jamais aussi bien mangé que sur cette île, et pour très bon marché en plus ! Après avoir gouté à la moqueca de verduras à Salvador, je suis devenue addicte de ce plat sans produits d’origine animale. Ma préférée a été la moqueca de banana, à base, tu l’aurais deviné de bananes, de tomates, d’autres légumes, d’huile de palme, de lait de coco, d’épices accompagné comme (presque) tout plat au Brésil de farofa vegana (faite à partir de faire de manioque), de riz nature et de crudités.

Moqueca de verduras à Salvador
Moqueca de banana à Boipeba

Les photos ci-dessus sont des portions pour une personne 😅Si tu n’as pas trop faim, n’hésite pas à la partager pour éviter le gaspillage. Le prix moyen d’une moqueca est de 20-30 reals, ce qui équivaut à 6-8 euros selon le taux de change.

BA.BA expressions portugais pour les véganes

Étant donné qu’il s’agit d’une spécialité de la région de Salvador, tu peux en trouver sans crainte de partout. S’il n’y a pas de carte, n’hésite pas à demander. Je te recommande d’utiliser le portugais pour bien t’assurer que le message soit passé, en utilisant la formule suivante : « Desculpa, você tem moqueca vegana? Sem leite, sem carne, sem peixe, sem manteiga, sem queijo, sem nada que tem origem animal? ». Puis, tu peux même de confirmer, avant un grand sourire : « Você pode confirmar que no tem nada de carne, de peixe, leite, de queijo, de manteiga o de origem animal? Eu não posso comer nada de isso ». N’oublie pas de toujours remercier avec un grand sourire : « Muito obrigada (pour les filles) / obrigado (pour les garçons) ! ». Ces phrases consituent le BA.BA de ce que tu dois savoir pour t’en tirer facilement en tant que végane. N’hésite pas à prendre une capture d’écran de ce passage, pour pouvoir les ressortir si besoin 😉

Plus facile qu’en France ?

Ainsi, être végane au Brésil n’a jamais été aussi simple (un immense merci à ma sœur Olenka qui s’est assurée tout au long du séjour que je sois nourrie d’un plat complet végétal ­— même si j’aurais parfaitement pu survivre avec des fruits) et agréable étant donné la bienveillance et le dévouement des personnes à te préparer quelque chose de vegan même si elles venaient de découvrir ce terme.

Spécialités brésiliennes vegan

De plus, il reste toujours les options « naturellement » véganes typiques du Brésil qui sont l’açai (ça vaut le coup de quand même vérifier en demandant : « O açaí tem leite? ». Soit de demander si l’açai a du lait (la réponse doit être « não » et le sera dans 90 % des cas). Tu pourras ainsi le déguster tranquillement sans te préoccuper du petit vaut qui aurait pu donner sa vie pour ces 2 grammes de poudre de lait.

Dégustation d’un açai aux fruits à Boipeba
Dégustation d’un açai au granola vegan (sans miel)

Tu as également pas mal de spécialités de la région de Bahia qui sont a priori végane. Je vérifie toujours en utilisant les mêmes formules. C’est ton choix de le faire à chaque fois, ou pas. Il y a par exemple les cocodas qui sont des douceurs à base de coco vendues dans la rue et qui sont faites à base de sucre de coco, de copeaux de coco et d’une saveur supplémentaire qui peut être du cacao, de l’ananas, ou autre.

En version plus industrielle, tu as également les paçoquitas, qui sont des bonbons à base de cacahuète, beurre de cacahuète et de sucre. Attention ça rend addictif hahah !

Par ailleurs, la région de Bahia est connue pour les fameux beignets acarajé fait à base de haricots et frits dans de l’huile. Il sont servis avec des crudités et de la sauce piquante. J’en ai gouté à la Praia de Buracão dans le quartier Rio Vermelho à Salvador et c’était pas mal du tout !

Les boissons brésiliennes

Ensuite, tu as l’eau de coco et le jus de sucre de canne vendus un peu de partout. N’hésite pas à te procurer une paille en inox avant de partir, la planète te remerciera pour les dizaines de pailles en moins, même si c’est complément humain d’oublier de demander dans certaines situations, ou de ne pas être assez rapide (ça sent le vécu…)

En train de déguster une noix de coco fraiche !

Ah oui, dernière chose dans la catégorie écologie, les Brésiliens de ces zones géographiques sont très sensibilisés à la protection de l’environnement pour protéger ces beaux espaces. Donc n’aie surtout pas peur de passer pour le ou la relou, au contraire, ils adorent ça et ont TOUJOURS fait un bel accueil à nos pailles en inox ou à nos kits zéro déchet à ma sœur et moi !

Les pailles en inox ça marche aussi pour les capirinhas 🙂

Les fruits au Brésil

Enfin, n’hésite pas à profiter de l’abondance de fruits exotiques au Brésil, même si tu ne trouveras pas forcémment de stand de fruits (à part pour les capirinhas), comme c’est très fréquent en Asie par exemple. Tu peux t’en procurer au supermarché, dans marchés de rue etc. Dès que tu en vois saute sur l’occasion et fais des provisions haha. Les bananes sont une valeur sûre, je n’ai jamais été déçue.

En train de prendre des forces avant une journée de randonée sur la plage 🙂

J’adore également les mangues et les papayes. Si tu veux en savoir plus sur les fruits que tu peux trouver au Brésil, je t’invite à visionner cette vidéo.

Dis-moi en commentaire quel est ton fruit préféré 🙂

Voilà, c’est la fin de cet article, j’espère qu’il t’a plu. N’hésite pas si tu as la moindre question. La section des commentaires est faite pour cela 🙂

À très vite,

Mélodie

Vivre ses rêves | Départ en Nouvelle-Zélande

Hello hello,

Si tu me suis sur Instagram @thegreenharmonia, tu sais sans doute déjà que je me trouve actuellement en Nouvelle-Zélande, à Christchurch pour une durée indéterminée.

Loin de la vie parisienne effrénée, j’ai fait le rêve il y a quelques mois de retrouver un environnement plus proche de la nature, plus calme, propice au développement de ma créativité et de mes projets personnels. Je rêvais aussi d’une profession éthique, qui me permettrait de me sentir utile, gagner en nouvelles aptitudes, gagner de l’argent, le tout en temps-partiel me laissant du temps pour mes mille et un projets. Je rêvais de partir à l’autre bout du monde, là où je ne connaitrais personne et où je n’avais jamais mis les pieds. Je rêvais d’une collocation végane. Je rêvais d’un chez moi cosy, propre, cosy, ordonné, d’une chambre éclairée avec vue sur les montagnes. Je rêvais d’un entourage bienveillant, me permettant de faire un pas de plus vers cette personne unique et singulière que je suis (et que tu es toi aussi !) et de m’assumer pleinement.

Et un jour, le 1 février 2019, j’ai pris un avion en direction d’Auckland, enfin nous deux avions, pour le plus long voyage en avion de ma vie !

Coucher du soleil à Auckland, 7 février 2019

La réalisation de ce rêve, et sa superposition avec la validation de mon M2 Médias et Numérique au Celsa-Sorbonne en parallèle de celui-ci m’a demandé beaucoup de préparation. Et oui, il n’y a a pas que les décisions spontanées qui sont à l’origine de changements majeurs :). La préparation, comprend notamment des étapes tangibles comme postuler à des programmes (comme celui grâce auquel je suis partie en Nouvelle-Zélande) et moins tangibles mais tout aussi efficaces comme la visualisation (qui consiste à te visualiser tes rêves déjà réalisés) .

MERCI la vie pour ce rêve éveillé que je suis en train de vivre au moment où je tape ce texte que je vais prendre un immense plaisir à partager avec toi ici.

Bref, j’ai eu énormément de questions sur la Nouvelle-Zélande, ce que j’y fais, si c’est cher, si les gens y sont écolos, si être végane c’est facile, si ça me plait…que j’ai décidé de créer un podcast Expore Nouvelle-Zélande, un intitulé franglais, tout moi :D.

Le premier épisode, nommé Premières Impressions est à retrouver juste ici ! Je te souhaite une bonne écoute et dans le prochain je te parlerai de ce fameux métier à temps partiel que je prends un immense plaisir à exercer du lundi au jeudi (dixit week-end de 3 jours yepa) !

Bon week-end à toi et à bientôt,

Mélodie

Learn French with mindful videos

Dear, you,

I see you.
You want to learn French.
You don’t know where to start.
Well, you are reading this article which is a great first step.
French is a complex language, but you can do it.
Try to have fun in the process thought.

What if you tried another way to learn a language? Thanks to Youtube videos for instance…

In this article, I will introduce you to 5 French mindful YouTubers that have not only a great pronunciation but that also share such interesting and uplifting content around personal development, online business, travels, spirituality and healthy lifestyle in general.

Heloise Monchablon – Easy Blush

I was lucky enough to meet Heloise twice and can tell her good vibes online and in real life. She is so beautiful inside and out. Her content is various. It goes from personal development to natural and organic makeup, as long with recipes and life experiences…lifestyle in a world 😉
What I also appreciate is that she produces slow content. What I mean is that the anything she creates is powered by her heart and not by pressure or obligation. You can feel it.

It goes without saying that the tone of her voice (so much serenity) and pronunciation will make it easy for you if you have an intermediary or advanced level. If you are just starting to learn French, – I think that if you share the area of interest, which includes spirituality, travels and a healthy lifestyle in general -, it might be worth the challenge. You might not understand everything in the first video but I’m pretty sure it will get better over the weeks.

Emilio Abril

Are you keen on online business, digital nomads life or/and you want to become an entrepreneur? Then’s Emilio Abril’s videos are for you. He has got 3 Youtube channel:

  • Vert Feuille: talks about healthy food habits and food you should eat to optimise your health. Emilio is vegan.
  • Emilio Abril: is about diverse topics such as personal development, online business, super humans (a concept initiated by himself which consists of optimising humans performance with habits and consistency) and overall how to become the best version of yourself.
  • Biziness Hacker is focused on entrepreneur life. Emilio gives lots of advice on online business and how to become a digital nomad.

Same as for Heloise, he’s French is very clear and his pronunciation amazing. The vocabulary used is simple and he goes straight to the point. He uses some slang words sometimes. Thus, it gives you an overview of the way the youth speak in French-speaking countries.

Emilie Anne

Do you fancy travel diaries and personal development? Then Emilie Anne‘s channel is for you! It contains so much inspiration and shows you that you don’t have to fit in a box to bloom and expand. That you can change your mind, your job, your location…and start all over again anytime! The motto of Emilie Anne’s ‘Time to bloom‘ and she certainly encourages you to become the best version of yourself. She even has a whole playlist dedicated to it.

Besides the positive vibes Emilie’s (Anne is actually her second name) she shares along with her videos, her French is very clear and dynamic. She might speak a bit faster than the other Youtubers presented in this blog post yet that’s a great training if you want to experience how French people talk in real life (as they speak quite fast in general.) Listen, listen and you will end up by understanding 🙂

Ferdinand Richter

Want free coaching to turn your dreams into reality? Well, Ferdinand Richter is here to provide you advice to live a better life. He’s a certified coach and he bases his method on understand human’s cycles just like the the nature. Check him out he speaks relatively slow and his content is so valuable.

Melodie – The Green Harmonia

And to finish with…why not following my Youtube channel hahaha? To be very honest, oral speaking was not my strength a couple of year back. I used to mumble and not finish my sentences. I have improved so much over the time. And I am sure YouTube helped a lot because I was able to hear me and realise that sometimes I struggled to understand myself and hence why I put a lot of attention to speak clearly. If you still want to hear me and be accountable for my progress, feel free to check out my latest video about my trip to Brazil:

Well, that’s it! Thank you so much for reading me and I really hope this blog post will help you to learn French and become more mindful at the same time 😉 Sounds great isn’t it? So #letssartfrench with #thegreenharmonia

Namastey dears,

Melodie

What to do in Paris during the summer for free

After 3 years living in Paris as a student, I discovered plenty of activities that you can do for free in Paris and that roll over each year. Not only are they cost less but they happen to be my favourite animations.

Hope you find a glimpse of magic and that you’ll be experiencing one of them this summer or the next summer as they are reconducted over the years.

Lire la Suite →

Rosemary Dream: Empowerment Center in Brazil

Hi there,

From now on, I’m going to write every second article in English as I love to connect with people from all over the world and I am aware automatic Google Translation (French to English) is not that good haha.

Today I want to talk you about my experience in an Empowerment Center in Brazil called Rosemary Dream where I stayed in January this year for a weak.Lire la Suite →